Quelques notions

La kinésiologie utilise des techniques qui s'inspirent de la médecine chinoise, en travaillant avec les méridiens.

Un méridien est un trajet emprunté par l'énergie qui sillonne notre corps. Chaque méridien est en lien avec un organe et plusieurs muscles.
Ce qui veut dire, que, si un méridien présente un dysfonctionnement d'énergie, les muscles auxquels il est associé peuvent présenter une faiblesse.

Notre corps a une mémoire.

Le test musculaire* nous permet d'interroger le corps sur le type de déséquilibre et sur son origine récente ou beaucoup plus ancienne.
Une simple analogie peut réactiver une situation douloureuse et remettre en place toutes les émotions de l'époque.
Par exemple, un claquement de porte métallique peut d'un coup réveiller le souvenir d'un accident avec tonneaux survenu plusieurs années auparavant. Et le mal être se réactive sans que l'on sache forcément consciemment à quoi le rattacher.

La kinésiologie est une approche globale de l'individu.

Elle prend en compte tous ses aspects : émotionnel (psychisme), biochimique (physiologie), structurel (physique).

Ces trois aspects de l'être humain sont en interrelation constante les uns avec les autres. Si un stress qui déséquilibre un des systèmes dure, tous les systèmes vont être déséquilibrés.
Mais cela fonctionne également en sens inverse ; si un des systèmes est rééquilibré, il s'ensuit une reconduction énergétique globale.
En testant un muscle, c'est l'ensemble de ces aspects qui est testé. En restaurant sa force, chaque aspect de cet ensemble est renforcé.