Le test musculaire

Dmonstration du test musculaire

Goodheart et Tie démontrent le lien qu'il y a entre : une émotion, le cerveau et les muscles.

Des expressions populaires telles que, "les bras m'en tombent" ou "j'ai les jambes coupées" lorsqu'on nous annonce une nouvelle terrible, en sont les démonstrations les plus parlantes.
Effectivement, sous stress, les muscles "déverrouillent". Alors qu'à contrario, lorsque nous vivons une émotion positive, nos muscles sont verrouillés.

C'est cette relation que nous utilisons en kinésiologie. Nous allons à la recherche du déverrouillage du muscle pour connaître l'objectif prioritaire à travailler, l'origine du stress, pour choisir les corrections dont votre corps a besoin et pour tester en fin de séance si le stress a bien disparu.

Vous maintenez votre bras (ou parfois votre jambe) dans une position déterminée et nous exeroçns une pression d'environ 200g sur celui ci pendant quelques secondes. Aucun effort n'est nécessaire. Vous devez juste être détendu et ne pas bloquer votre respiration.